Compte-rendu du CHSCT-S du 9 novembre 2017

Compte-rendu du CHSCT-S du 9 novembre 2017

Le Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail Spécial de service (CHSCT-S) s’est réuni au Rectorat de Lille le jeudi 9 novembre 2017 à 14h.

Etaient présents parmi les représentants de l’Administration :

Monsieur Martiny , Secrétaire Général de l’Académie de Lille, Monsieur Patout, Secrétaire Général Adjoint, Madame Maurice, Secrétaire Générale de la DSDEN de Lille, Monsieur Desmons, Secrétaire Général de la DSDEN du Pas-de-Calais et des chefs de service du Rectorat de Lille.

Parmi les organisations syndicales : SNASUB-FSU : Monsieur Naveau et Monsieur Bous .  A&I : 5 membres.

Le procès verbal du CHSCT-S du 8 juin est voté à l’unanimité.

 

  • Sur l’opération bien-être au travail dans les services académiques :

Lecture d’une déclaration par Madame Duhamel (A&I) sur les dégradations des conditions de travail des personnels administratifs du Rectorat de Lille et de la D.S.D.E.N. du Nord.

Cette déclaration fait suite à l’opération bien-être au travail qui a été affichée dans les services académiques durant la semaine qui précède les vacances de la Toussaint et qui a provoqué le mécontentement de nombreux collègues considérant que celle-ci est de la provocation.

Les personnels sont exaspérés par leurs conditions de travail pénibles, stressantes qui ont des répercussions sur leur santé et leur vie familiale.

L’absence de soutien de la hiérarchie, la condescendance et parfois fois le mépris provoquent un ras-le-bol généralisé.

Monsieur Martiny reconnaît l’investissement de tous mais considère que cette déclaration n’est pas fondée. S’appuyant sur le fait que 25% des personnels ont participé à l’action à propos du bien-être au travail et se seraient dits globalement satisfaits de leurs conditions de travail.

Les représentants syndicaux eux s’interrogent quant au faible taux de participation à cette action (environ 25 % – chiffre donné par l’administration) et s’inquiètent des raisons qui ont amené 75 % des personnels des services à ne pas participer aux actions mises en place.

Madame Maurice et Monsieur Desmons disent que les retours de cette opération sont globalement positifs. Là encore, nous nous étonnons d’un discours aussi éloigné que celui des collègues qui, quotidiennement, interpellent les représentants du SNABUB pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

Monsieur Naveau a interpellé les représentants de l’administration s’étonnant que les secrétaires I.E.N. n’ont pas été conviés à cette opération et que pourtant, il y pourtant a matière à débattre.

  • Information sur le fonctionnement des ascenseurs du Rectorat :

Divers problèmes techniques sont apparus depuis quelques mois dus au vieillissement des ascenseurs. Le 16 juin 2017, un ascenseur est resté bloqué pendant un peu plus d’une heure avec une personne à mobilité réduite à l’intérieur. Les pompiers sont intervenus et ont secouru cette personne qui n’a subi aucun dommage. Les problèmes se sont succédés depuis et plusieurs pannes ont été constatées nécessitant à chaque fois l’intervention de l’ascensoriste OTIS.

Le montant des coûts de réparation engendrés par ces pannes est de 4500 €.

  • Projet de construction du Rectorat et de la D.S.D.E.N. du Nord :

Le chantier se poursuit avec probablement des retards de livraison.

Les étages R+3 et R+4 sont en cours de construction. Le gros œuvre devrait être achevé mi-novembre.

Les menuiseries extérieures commencent à être posées.

Fin février 2018, le cloisonnement devrait débuter.

3 locaux syndicaux sont prévus à proximité de la cafétéria et un local pour 2 associations est également prévu.

L’appel d’offre pour la restauration n’est pas encore fait mais ne devrait pas tarder.

La tarification fait partie du cahier des charges et est un point clé de cet appel d’offre.

  • Déménagement des circonscriptions IEN site CEREMA à Lille :

Le déménagement s’est opéré en juillet 2017, 7 IEN (Lille centre, Lille nord, Lille sud, ASH, Hellemmes, Ronchin, Lambersart) étaient concernées.

Le site est ouvert le samedi matin.

L’aile Boda a nécessité beaucoup de travaux.

Quelques points de crispation sont apparus :

-place de parking (uniquement les IEN),

-accueil des visiteurs : en raison de la sécurité incendie et du plan Vigipirate, les secrétaires IEN sont obligés de venir chercher les visteurs,

-les toilettes ailes Boda sont dans un autre bâtiment.

Le Directeur Académique a rencontré les IEN afin de lever les points de crispation.

Les problèmes de téléphonie ont été résolus par la division logistique courant septembre.

  • Etat des locaux de la circonscription IEN Fourmies :

Le pôle immobilier a rappelé l’urgence du déménagement de cette inspection compte tenu de l’état de délabrement et des conditions de travail médiocres pour les agents.

Aucune solution n’a pour l’instant été trouvée.

Monsieur Martiny a assuré que la recherche d’une solution est une priorité.

  • Registre de sécurité sur les différents sites des services académiques :

La DSDEN dispose de registres à l’accueil.

Les IEN seront contactées pour savoir si elles ont toutes un registre santé sécurité au travail.

Monsieur Naveau dit qu’il n’y a pas à sa connaissance d’IEN détentrices de ce registre.

Monsieur Bous confirme que pour l’IEN d’Aulnoye-Aymeries, il n’y en a pas.

  • Accidents du travail observés en services académiques pour l’année scolaire 2016/2017 :

Le nombre d’accidents est stable, il concerne essentiellement des accidents sur la route. Les accidents de bureau représentent 14 % des accidents et sont essentiellement dus à des chutes.

  • Dotations en matériels 2017-2018 :

Ces dotations seront tributaires du budget alloué à la division logistique.

Les dépenses en mobilier sont limitées du fait du futur déménagement du Rectorat dans ses nouveaux locaux.

  • Bilan du mouvement intra-académique filière administrative, corps des infirmiers, des ASSAE et des ATRF :

Le taux de satisfaction globale par corps est un peu près stable.

Les Emplois Réservés Défense correspondent à 10 % des postes offerts en catégorie B et C.

  • Fermeture du Rectorat été 2018 :

Problème de fermeture du Rectorat de Lille durant l’été 2018 car celui-ci doit être fermé du 1er au 15 août 2018. La fermeture est opérée en pleine semaine, ce qui occasionne des difficultés de réservation pour les vacances d’été pour les personnels.

Monsieur Martiny a rappelé que les autres administrations ferment au 01/08 et qu’il est impératif que le Rectorat soit fermé en même temps que les autres.

Questions diverses :

La situation d’une collègue en souffrance en services académiques a été évoquée.

 

Le prochain CHSCT-S devrait se réunir au Rectorat de Lille en février 2018.

La séance est levée à 16h20.

 

Benoît Naveau                                                           Nicolas Bous

Membre titulaire CHSCT-S                                    Membre titulaire CHSCT-S

pascale vernierCompte-rendu du CHSCT-S du 9 novembre 2017