Compte rendu du groupe de travail « Postes personnels de laboratoires » du lundi 29 février 2016

Organisé par le Chef de la Division de l’Organisation Scolaire, ce groupe de travail s’inscrivait dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire 2016-2017 et concernait la répartition par lycées et collèges pour la rentrée de septembre 2016 des postes de personnels de laboratoire, ATRF et Techniciens.

La FSU y a défendu les intérêts des personnels de laboratoire par la voix de ses 4 représentantes : Jessica BOUTRY (SNASUB), Véronique PRUVOT (SNASUB), Pascale VERNIER (SNASUB) et Magali LAUMENERCH (SNES) ; cette délégation a permis une approche diversifiée et complète des enjeux.

Pour la rentrée 2016, dans l’académie de Lille, il n’y a pas de suppression de postes de personnels de laboratoire en EPLE. Mais, comme l’an dernier, l’académie doit rendre 5 postes sur le BOP 141 (BOP : budget opérationnel de programme ; 141 : enseignement public du second degré) : encore des suppressions alors que tant de nos collègues croulent sous la quantité de tâches à accomplir et n’en peuvent plus de la pression au travail ! Cette année, ces suppressions ne concernent pas les postes de personnels de laboratoire. Gare l’an prochain !

Concernant les postes de personnels de laboratoire pour la prochaine rentrée scolaire, les propositions de l’Administration consistent dans le redéploiement d’un poste, vacant, au titre du barème, du lycée de l’Escaut de Valenciennes, dont l’excédent est supérieur à 2, vers le lycée Charlotte Perriand de Genech, le plus déficitaire et par anticipation de l’ouverture au sein de cet établissement d’une Terminale supplémentaire à la rentrée 2017 : vos représentantes ont évidemment fait remarquer que c’est déshabiller Pierre pour habiller Paul. Nous avons revendiqué l’implantation de postes de personnels de laboratoire dans tous les EPLE en nombre suffisant, implantés non pas sur la base d’une enveloppe budgétaire résultant de la politique d’austérité infligée à nos concitoyens, mais tenant compte des réels besoins des élèves, et, donc, des personnels et des établissements. De très nombreux établissements n’ont même pas un seul poste de personnels de laboratoire : nous avons revendiqué que tous les établissements soient dotés d’au moins un poste.

Nous sommes revenus sur les éléments du barème d’implantation des supports budgétaires des postes de personnels de laboratoire : pour calculer le barème, le Rectorat part du nombre d’heures des matières scientifiques inscrites dans les vérifications de service (VS) des enseignants. Le barème pourrait ne plus comptabiliser les VS, mais les heures théoriques compte tenu des structures et des effectifs. La DOS va étudier l’impact de ces deux modes de calcul. Nous avons indiqué que nous serons très vigilants à ce les établissements ne soient en aucun cas pénalisés.

Les représentantes de la FSU ont également mis l’accent sur les conditions de travail particulièrement difficiles des collègues seuls en poste dans leur établissement lorsque celui-ci est déficitaire de quasi un demi poste : l’Administration a indiqué qu’elle serait attentive à ces situations.

A noter :

Aucun personnel de laboratoire en CDI n’a été titularisé cette année.

Les postes vacants de technicien seront publié en avril sur la BIEP et que les entretiens auront lieu entre le 9 et le 13 mai prochain.

Il y aura 1 ou 2 personnes recrutées sur la base d’un contrat PACTE à la prochaine rentrée (PACTE : parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et d’Etat). Dans la mesure du possible, dans l’intérêt de tous, ces contrats seront implantés au sein des équipes les plus étoffées.

Les informations relatives aux concours, examens professionnels et recrutements réservés seront indiquées sur le site du SNASUB-FSU LILLE (www.snasub-lille.fr) dès qu’elles nous auront été communiquées.

Vos Représentantes :

Jessica BOUTRY Véronique PRUVOT Pascale VERNIER Magali LAUMENERCH

Tags:

pascale vernierCompte rendu du groupe de travail « Postes personnels de laboratoires » du lundi 29 février 2016