FUSION DES ACADEMIES DE LILLE ET D’AMIENS : C’EST NON !

FUSION DES ACADEMIES  : Le SNASUB-FSU interpelle le ministre de l’Éducation nationale !

Dans un rapport publié le 13 mai, l’Inspection générale de l’Éducation nationale fait un bilan de la mise en œuvre des régions académiques créées en 2015, conséquence de la réforme territoriale mise en place la même année. Les rapporteurs affirment qu’il est nécessaire d’aller plus loin. Ce rapport préconise d’arriver à l’horizon 2021 à 13 académies métropolitaines dont la carte se superposerait à celle des 13 nouvelles régions. En ce qui concerne les académies de Lille et Amiens, la fusion est préconisée s 2020.  

Dans la perspective de l’amélioration du Service Public d’Éducation sur notre territoire, le SNASUB-FSU exige le maintien et l’amélioration du modèle académique actuel et demande les créations de postes nécessaires.

Nous refusons :

  • la fusion des académies de Lille et Amiens,
  • les mutualisations entre les services actuels des académies de Lille et d’Amiens (dont le véritable objectif est uniquement de réduire les coûts budgétaires),
  • les suppressions de postes,
  • les mutations fonctionnelles ou géographiques imposées pour les personnels du Rectorat et des DSDEN,
  • la dégradation des conditions de travail de tous les Personnels à l’image de ce qui s’est passé dans les autres services de l’Etat dans le cadre de la réforme territoriale,
  • les atteintes à la qualité, la diversité et la proximité  de l’offre éducative sur notre territoire,
  • la lente dévitalisation de nos  départements.
pascale vernierFUSION DES ACADEMIES DE LILLE ET D’AMIENS : C’EST NON !